Defrayer


Also found in: Thesaurus, Legal.

De`fray´er


n.1.One who pays off expenses.
References in periodicals archive ?
Apres le vol en Falcon du president de la Republique, c'est au tour du Tokyo-Paris de la delegation du Premier ministre, Edouard Philippe, de defrayer la chronique, un voyage qui a coute tout de meme 350 000 euros.
Il semble bien que rien n'a change puisque la delinquance continue a defrayer la chronique.
En procedant, hier, a l'inauguration au Palais des expositions, de la 21e edition du Salon international du livre d'Alger (Sila), le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, est revenu dans une declaration, en marge de cet evenement, sur le dossier de la retraite qui continue de defrayer la chronique, notamment avec la greve des syndicats autonomes.
Il trouve egalement un soutien aupres des autorites de la province de Quebec, notamment en la personne de Maurice Duplessis, qui lui expedie a quelques reprises des cheques confidentiels a son nom pour defrayer ses frais d'hopitaux (20).
En sante mentale notamment, une majorite de psychologues exercent dans le prive (104 pour 100 000 habitants, contre 48 au Canada) et une assurance collective peut en partie defrayer les couts pour ceux qui en sont pourvus.
La fete de mariage du fils du chef du gouvernement sortant, Ali Lrayedh, Hichem, dimanche, dans une salle des fetes a Al Agba, continue de defrayer la chronique aussi bien mondaine que politique.
En plus de devoir defrayer les depenses de voyage, chacun d'entre eux perdent deux jours de travail.
Ce montant, accorde par le Parlement du Canada Uni a la Session de 1859, a permis de rembourser les seigneurs et de defrayer les frais encourus pour le travail effectue par les commissaires.
Les graves accusations de Mustapha Lhaya a l'encontre de son "collegue", Mohamed Sajid, concernant l'attribution du marche de la station de pretraitement des eaux usees de Sidi Bernoussi a la societe "Degremont" continuent de defrayer la chronique.
Et il arreta aussitot, dans sa pensee, un nouveau projet, qui consistait a louer ses terres aux paysans, mais de telle facon que le prix qu'ils paieraient pour la location ne serait point pour lui, mais pour euxmemes, et leur servirait a payer leurs impots, comme aussi a defrayer d'autres depenses d'utilite generale.
Parmi les autres ressources disponibles, mentionnons la popote roulante (programme Manger a la maison), dont la demande est croissante a Valence et qui exige un paiement minimal de la part de l'aine (34%) et le programme sur les bons de repit qui concede une aide financiere pour defrayer differents types de sejours temporaires en residence.