ébéniste

(redirected from Ebeniste)

ébéniste

(ˌeɪbeɪˈniːst)
n
(Furniture) a cabinetmaker who finishes furniture with a layer of ebony
Mentioned in ?
References in periodicals archive ?
Balandier est ne le 21 decembre 1920 dans un petit village de la Haute-Saone, Aillevillers, d'un pere cheminot et d'une mere dont la famille paternelle comptait ebeniste et sculpteur.
Loin de se contenter de proposer des œuvres finement sculptees, notre ebeniste fait office de guide touristique.
De ce point de vue il peut etre rapproche d'un Honore Lannuier : ne en 1779, cet ebeniste installe a Paris choisit en 1803 de transporter son affaire a New York, ou son frere residait deja.
Les Montrealais etaient plutot des etudiants universitaires, de jeunes travailleurs ou professionnels, alors que les Bas-Laurentiens avaient des profils aussi diversifies qu'agriculteur, ebeniste, artiste-peintre et cegepiens ou universitaires.
Refractaire, quiconque n'a pas pied dans la vie, n'a pas une profession, un etat, un metier, qui ne peut pas se dire quelque chose, ophicleide, ebeniste, notaire, docteur ou cordonnier, qui n'a pour tout bagage que sa manie [.
Aout 1725, au sujet de la guerison de la Dame La Fosse, femme d'un Ebeniste du Faux-bourg St.
They enable us to marvel at the perfection of the Marquis de Paulmy's palest blue salon, now part of the Arsenal in Paris: the exquisite parquetry bonheur-du-jour in the style of the superlative ebeniste, Roger Vandercruse-Lacroix, for years known only as RVLC until identified.
But the gesture I find most admirable in this singular history is a subtraction of subtractions-a negation of negations-achieved with a cabinet made by a California ebeniste, Garry Knox Bcnnett.
With the most notable pieces of furniture, there is a strong sense of things being returned to their place: Cerruti's acquisitions in this field included a late 18th-century ivory-inlaid bureau-cabinet by the great Torinese ebeniste, Pietro Piifetti, formerly in the collection of Lord Ashburton, and two sofas designed by Filippo Juvarra, the architect of Castello di Rivoli.
Comme le propose l'abbe Paradis, il est egalement possible que l'oeuvre representant Saint Louis tenant une couronne d'epines ait ete offerte par le seigneur Chartier de Lotbiniere et ait autrefois presente ses armes: <<mais il s'est trouve un ebeniste ignare qui, pour lui faire place dans un encadrement au-dessus du maitre-autel, n'a su rien imaginer de mieux, que d'entailler toute la peripherie de la toile (48) >>.