quadripartition

quadripartition

(ˌkwɒdrɪpɑːˈtɪʃən)
n
a four-part division
References in periodicals archive ?
Fidele a l'analyse structurale, la quadripartition des ontologies offre une modelisation generale supposee recouvrir tous les modes possibles de ces relations.
Il reprend ici la quadripartition de Priscien, des corps a nom propre et a nom commun, des choses a nom propre et a nom commun, mais sans trop y insister.
Nous avons choisi de nous en tenir a cette quadripartition parce qu'elle produisait (contrairement aux subdivisions plus poussees) des ensembles de pays interpretables a la lumiere de la litterature existante.
Si la definition du nom est extremement breve (4), son etude des appellatifs propose une quadripartition originale, parfois bancale, qui distingue les noms selon qu'ils signifient (1) des res animales (les choses animees, qui regroupent les hommes et les animaux), (2) des res inanimales ('pierre', 'maison', 'bois'), (3) des res corporales ('terre', 'navire', 'mer', bref <<tout ce qui se trouve avoir un corps>>) ou (4) des res incorporales ('piete, 'iustice', 'douleur', <<qui sont incorporelles de l'avis des grammairiens>>, precise l'auteur):
D'apres ce qui precede, on voit que la quadripartition fonctionne surtout ici au plan symbolique: <<chacune de ces unites se pense par rapport aux autres dans un ensemble de relations symboliques structurees>> (ibid.
Les oppositions hierarchiques qui structurent la quadripartition sont celles de la droite et de la gauche, du haut et du bas, du masculin et du feminin, du centre et de la peripherie.
Mots cles: Racine, ethnologie, classifications sociales, dualisme, quadripartition, systemes symboliques, Bolivie
Wachtel (1990 : 563-564) souligne quant a lui la conception andine de l'univers en << jeux de miroir >> impliquant des dedoublements indefinis qui se croisent dans des quadripartitions complexes a l'interieur d' un systeme de relations oo ensembles et sous-ensembles se definissent en s'opposant.
Full browser ?