coiffe


Also found in: Thesaurus, Wikipedia.

coiffe

(kwɑːf)
vb (tr)
to coiffure
ThesaurusAntonymsRelated WordsSynonymsLegend:
Verb1.coiffe - arrange attractivelycoiffe - arrange attractively; "dress my hair for the wedding"
bob - cut hair in the style of a bob; "Bernice bobs her hair these days!"
wave - set waves in; "she asked the hairdresser to wave her hair"
neaten, groom - care for one's external appearance; "He is always well-groomed"
groom, curry, dress - give a neat appearance to; "groom the dogs"; "dress the horses"
References in periodicals archive ?
Il est mince comme un clou Il n'a pas le sou Il est timide et hesitant Modeste et si bon Sale et malodorant Mysterieux et secret Taciturne et discret Il est laid et mal rase Mal habille, mal coiffe Affame et assoiffe Il a toujours froid Il fume du mauvais tabac Il crache tout bas Il boit du mauvais vin Il a peur du destin Il reve d'avoir un toit Vivre cache parmi les choses Ne pas deranger la vie Passer inapercu Comme s'il n'avait jamais existe C'est le pauvre
262 clients, a precise le chef de division exploitation de gaz a la direction Ouargla-urbain qui coiffe les deux regions precitees.
gt;> L'auteur considere neanmoins que Paul-Henri Spaak << avait cependant l'apparence d'un leader socialiste, coiffe comme Vandervelde, d'un chapeau noir a larges bords.
Celui-ci le mene a l'etage devolu a la << Vie quotidienne >> et aux << Cultes des ancetres >> coiffe d'une grande verriere (Figure 2).
Coiffe de son typique beret, volumineux magazine scientifique a la main, tenue decontractee -les vieilles babouches detrompent un esprit libre malgre la rigueur apparente de l'homme-, le regard sur et rassurant, celui que les Souiris appellent affectueusement "Bahala" -un surnom qui renvoie a une sympathique histoire humaine-, ne peut raconter sa vie de jeune footballeur sans evoquer avec nostalgie sa ville bien aimee, avec ses quartiers, ses murailles, ses Hommes et son environnement ayant seme et entretenu en lui l'amour d'un sport qui guidera son destin.
Bien coiffe, grande bague osmanienne a la main, le ton poetique.
On comprend alors que la democratie municipale qui coiffe le titre du chapitre 2 est ramenee a la double question de la << centralisation/decentralisation du pouvoir, des deniers publics et des responsabilites a partager >> a l'exclusion de l'examen du cadre electoral et de la participation politique des citoyens a l'echelle municipale.
L'article etait coiffe du titre suivant: <<Nos militaires feront escorte a Jesus-Hostie >>.
Elle rit quand meme en voyant passer un manifestant, coiffe d'un chapeau sur lequel on lit 'du peze pour les ZEP' [.
Big Tel and the rest of the Cheshunt Comintern remained remarkably serene, possibly because the fragrant Lucy Neville-Rolfe's trademark peacock streak in her coiffe has rendered them immune to avian headgear.
Elle reprend alors a Alain Rouquie l'expression d' << extreme Occident >> (14), expression qui coiffe egalement le chapitre liminaire (15-42) et qui sera de nouveau evoquee (69) en presentation du chapitre 3 consacre au << triangle Atlantique >>.
Qu'on nous permette en conclusion un commentaire sur l'aspect paradoxal du titre de l'exposition qui coiffe, il va de soit, la couverture du catalogue: << Tous ces livres sont a toi