impuissance


Also found in: Thesaurus, Legal, Wikipedia.

im·pu·is·sance

 (ĭm-pyo͞o′ĭ-səns, ĭm-pwĭs′əns)
n.
Lack of power or effectiveness; weakness.

[Middle English impuissaunce, from Old French impuissance : in-, not; see in-1 + puissance, power; see puissance.]

im·pu′is·sant adj.
ThesaurusAntonymsRelated WordsSynonymsLegend:
Noun1.impuissance - powerlessness revealed by an inability to act; "in spite of their weakness the group remains active"
impotence, impotency, powerlessness - the quality of lacking strength or power; being weak and feeble
References in periodicals archive ?
Professor of art history at the Catholic University of Louvain, he is author of the acclaimed L'idole dans l'imaginaire occidental (with Myriam Watthee-Delmotte in 2005), Fou comme une image: puissance et impuissance de nos idoles (2006), the catalogue Emblemata Sacra: Emblem Books from the Maurits Sabbe Library, Katholieke Universiteit Leuven (2006), and numerous articles in scholarly books and journals.
A maintes reprises, il publie des articles ou des memoires portant sur ce sujet : << Memoire concernant le developpement materiel de l'oeuvre de presse de l'Action sociale catholique >> (1934) ; << Puissance et impuissance de notre presse catholique >> (1936) ; << L'action catholique et la diffusion de la pensee chretienne >> (1936); << Le role national de la presse dans la vie canadienne francaise >> (1939).
81) He is, of course, correct to say that nothing is easier than lopping off heads, but he is quite wrong in thinking it une impuissance.
She fears repeating her mother's trajectory: "Pute aussi: a elle-meme, a son passe, a son impuissance a briser le fil du desepoir.
On aurait du tout de meme s'y prendre a l'avance car ils sont indispensables pour le paiement des frais d'inscriptions [beaucoup plus grand que], ajoute-t-il sur un ton ou se melent impuissance et colere.
Cette impuissance engendre une dispersion du concept, qui vient a designer sous leur plume des realites aussi diverses que: "un instrument de pouvoir symbolique au service des elites", "un moyen de revendication utilise par les minorites ethniques en vue d'obtenir des avantages economiques", "une essence inscrite dans le patrimoine physiologique des peuples", "une rupture par rapport a l'imperialisme et au colonialisme", "un type d'identification psychosociale visant a preserver l'estime de soi", "un substitut aux religions", "un syncretisme strategique ne dans les colonies liberees et qui associe la modernisation des traditions ancestrales au respect des normes recues des anciens envahisseurs".
Certaines expressions du langage sont assez spectaculaires : impuissance des elites, sterilisation du pouvoir.
But the fifth round proved rough for Emma and dozens of the nation's other top spellers, who were picked off one by one as they were given obscure words to contend with, such as rhodochrosite and impuissance.
d) de << catharsis >> : on est content de voir les mechants - << ses ennemis >> - punis, chaties, humilies; alors l'on se sent << venge >> des maux que l'on a subis dans la societe par injustice ou impuissance.
La sixieme observation generale concerne la relative impuissance du secteur public.
2005) La Politique de l' impuissance, Paris, Arlea.