refuter


Also found in: Thesaurus, Legal.

re·fute

 (rĭ-fyo͞ot′)
tr.v. re·fut·ed, re·fut·ing, re·futes
1. To prove to be false or erroneous; overthrow by argument or proof: refute testimony.
2. To deny the accuracy or truth of: refuted the results of the poll.
3. Usage Problem To repudiate.

[Latin refūtāre; see bhau- in Indo-European roots.]

re·fut′a·bil′i·ty (rĭ-fyo͞o′tə-bĭl′ĭ-tē, rĕf′yə-tə-) n.
re·fut′a·ble (rĭ-fyo͞o′tə-bəl, rĕf′yə-tə-) adj.
re·fut′a·bly adv.
re·fut′er n.
Usage Note: Traditionally, the verb refute has two meanings. The first is "to prove to be false or erroneous," as in Charges of institutional bias against women were refuted by an analysis of the employment data. In this example, it is clear that an argument was mustered to demonstrate the falsity of the charges. This usage is well established as standard. The second meaning is "to deny the accuracy of," and in this use there is no mention or implication of mustering evidence or detailed reasoning. Rather, the refutation exists as a simple statement or claim. This second use has been criticized as incorrect or inappropriate since the early 1900s, despite being common. A majority of the Usage Panel accepts the use as a synonym of deny, but not by a wide margin. In our 2002 survey, 62 percent accepted the example In the press conference, the senator categorically refuted the charges of malfeasance but declined to go into details. This suggests that many readers are uncomfortable with this usage and would prefer to see deny in these contexts. Beyond these two meanings, refute is sometimes used to mean "to deny the validity of, repudiate," as in Observers are expecting the appeals court to refute the Microsoft breakup. The Panel has scant affection for this usage. Some 89 percent rejected the example just quoted in the 2002 survey.
ThesaurusAntonymsRelated WordsSynonymsLegend:
Noun1.refuter - a debater who refutes or disproves by offering contrary evidence or argument
arguer, debater - someone who engages in debate
Translations
References in periodicals archive ?
Selon nos sources, quatre partis de la gauche marocaine, a savoir le PPS, l'USFP, le PSU et le PADS s'appretent a se rendre dimanche prochain dans la capitale suedoise pour expliquer a leurs homologues la justesse de la cause du Maroc et refuter les allegations des ennemis de notre integrite territoriale.
Les propos de ceux-ci sont souvent extremes et le lecteur adhere tout naturellement aux positions de l'auteur, nuancees et loin d'etre radicales; sa voix est celle de la raison, celle qu'on ne peut pas refuter.
Le wali a egalement tenu a refuter l'idee que Bejaia est marginalisee, indiquant qu'elle a recu pas moins de 354 milliards de dinars dans le cadre des derniers plans de developpement.
Ainsi elle n'impose pas meme au juge d'appel qui reforme, l'obligation de refuter les motifs retenus par les premiers juges a l'appui de leur interpretation de l'acte (181) [notes omises, italiques dans l'original].
gt;> Toutefois, le cardinal a pris son parti des intentions qu'on lui prete et a renonce a les refuter.
La rencontre avec les membres de la delegation, qui effectue une visite dans les provinces du sud du Royaume en coordination avec la Jeunesse Ittihadia, a ete l'occasion de refuter les fausses allegations vehiculees par le polisario sur la question du Sahara et de mettre a nu les conditions de vie catastrophiques des populations sahraouies sequestrees dans les camps de Tindouf sur le territoire algerien.
Ces vues permettent, si peu qu'on y souscrive, de refuter le postulat d'un etymon i.
Ayant prevu, des le debut du siecle, les incertitudes qui pourraient survenir devant les nouveaux moyens de communication electronique, et esperant sans doute eviter que les moyens de communication puissent servir a des arguments permettant de refuter un contrat sur la base de la definition a donner au terme << ecrit >>, la province du NouveauBrunswick, comme d'autres, a adopte la Loi sur les operations electroniques (40).
Dans une societe theologique - meme si certains allaient emettre des reserves sur l'emploi de ce qualificatif - personne ne peut refuter la religiosite de la communaute egyptienne avec ses deux composantes.
La question de savoir quel document se rapporte vraiment aux questions en litige est tranchee selon le principe suivant: il doit s'agir d'un document dont on peut raisonnablement supposer qu'il contient des renseignements qui peuvent permettre directement ou indirectement a la partie qui en demande la production de faire valoir ses propres arguments ou de refuter ceux de son adversaire, ou [sic] qui sont susceptibles de le lancer dans une enquete qui pourra produire l'un ou l'autre de ces effets (117).
Car si reellement Dieu s'est identifie a Moise comme etant "Je SUIS", et que traduit en Bantu, JE SUIS, donne "NTU" qui depuis des temps immemoriaux de racine signifiant l'etre humain quelles que soient ses origines raciales, culturelles ou ses caracteristiques biologiques, refuter sa presence dans le monde bantu par cette forme de la premiere personne du singulier du verbe "etre" dans son sens d'exister, serait ni moins ni plus, l'evidence d'un agenda cache (.
A noter qu'il est d'autant plus difficile de refuter cette hypothese populaire que l'Organisation des Nations Unies a confie au GIEC le mandat de conseiller les gouvernements sur la gravite du rechauffement climatique anthropogenique, mandat dont il s'acquitte avec application, ce qui favorise l'emergence d'un important volume de recherches fmancees, qui tendent a confirmer leur point de vue.