Appete

Ap`pete´


v. t.1.To seek for; to desire.
References in periodicals archive ?
lt;< Il est necessaire de le faire esbatre et prendre exercice car outre les commoditez qui en aviennent comme la fortification des membres, le nettoyement et purgation des mesmes superflitez, la conservation et entretenement de la sante, il semble que nature l'appete : et a la verite, il est aussi a congnoistre par cest eage, dit Galien quelle societe, il y ha de notre nature avec l'exercice et mouvement du corps : parce que quand on tiendrait les enfant en un lieu enclos et enfermez, on ne les Scaurait en garder qu'ils en courent et sautent et s'esgayent comme les veaux et les jeunes poulains : car chacun animal appete naturellement son propre et convenable exercice pour conserver sa sante >> (66).
Si donc dans cette disposition nouvelle du corps, l'image de ce meme aliment se maintient parce qu'il est present et consequemment aussi l'effort ou le desir d'en manger, a ce desir ou effort s'opposera cet etat nouveau et par suite, la presence de l'aliment appete sera odieuse; c'est la ce que nous appelons degout et lassitude" (Spinoza, Ethigue, III, Proposition LIX, Scolie).