Cessant


Also found in: Legal.

Ces´sant


a.1.Inactive; dormant
Webster's Revised Unabridged Dictionary, published 1913 by G. & C. Merriam Co.
References in periodicals archive ?
Cet automne, il a donne un grand coup de balai, cessant sa collaboration avec son entraEneur et conseiller Patrick Chamagne.
Conventione, cessant ipso facto et jura, natioque illa, antea regimini speciali subjecta, juri Codicis communi subjicitur." (Normae generales, 65.)
Toutefois, cette histoire qui ne commence jamais en ne cessant de commencer recele une autre "histoire" --non pas celle de l'art, en parallele avec l'histoire objective des hommes, des societes et des civilisations--une autre "histoire donc qui est celle de la pensee projetee par-dessus les temps, qui parcourt les temps et meme les espaces (a quels espaces inconnus songeait l'homme de Lascaux?
Cette population de campeurs a plein temps ne cessant de croitre, les gouvernements devront donc tenter d'adapter leur legislation afin de prendre en compte cette nouvelle population nomade.
Le cas limite est atteint quand la glose se fait prose poetique, et que la prose poetique, cessant d'assigner des vers au banc des accuses, cite de la poesie en prose qui, soudain, "illumine":
Monde improbable, au-dela de lui-meme, perpetuellement "cessant" mais "en avant", le poeme engendre virtuellement un monde fictif, une capacite d'Etre et de n'Etre pas, dans la fulgurance d'un incommencement particulier.
Il convient de saisir que ce retoumement implique un changement dans l'ordre de l'activite sociale qui, cessant de s'objectiver elle-meme (objectivation autonome) ne se recoimait plus que dans la consecration juridique, de sorte que toute activite de consecration sociale passe dorenavant par sa consecration juridique, c'est-a-dire par sa consecration legislative (objectivation dependante).