Defiguration

De`fig`u`ra´tion


n.1.Disfiguration; mutilation.
References in periodicals archive ?
"torture, de traitements inhumains ou degradants, de violences sexuelles, y compris les viols, la sante de la victime ou se traduisant par une defiguration ou des blessures" (Sentencia de la Sala de Primera Instancia de 31 de julio de 2003 en el caso Stakic (it-97-24), parrafo 516).
Aussi, aujourd'hui ce n'est pas sur la question de la defiguration des beaux traits de La ville que je vais donner libre cours a mon indignation et ma colere.Ce n'est pas, non plus a cause de cette solitude nostalgique qui me serre horriblement le coeur ni encore en raison des mille et une aberrations ayant fait d'El Jadida cet epouvantail qui fait peur aux locaux avant les visiteurs, alors que pas plus loin qu'hier elle faisait chanter les sirenes.
Evidence is thus continually subject to "figuration" and "defiguration", making us aware of its "contingent nature" (176).
poetic defiguration through dissemination, and by approximating the poem
L'histoire remonte au 17 du mois en cours quand des bulldozers ont entame la defiguration de la vallee de Cremisan, le [beaucoup moins que] poumon vert [beaucoup plus grand que] de Beitlehem, en y deracinant des oliviers millenaires.
Si, pour nombre de ces commentateurs imaginaires, le denigrement de l'oeuvre en passe ineluctablement par la defiguration litterale de l'ecrivain, c'est sans doute que, d'entree de jeu, ils imputent a son allure douteuse, a sa physionomie ingrate, voire monstrueuse, la perfidie de ses ecrits et leur nocivite.