Deplorer


Also found in: Thesaurus.

De`plor´er


n.1.One who deplores.
Mentioned in ?
References in periodicals archive ?
Des victimes (dont des pertes en vies humaines) seraient a deplorer dans les affrontements actuels", a ecrit le site d'information Lefaso.net, un journal en ligne.
Cependant, il n'exclut point de deplorer les carences qui continuent a sevir, au point de relever des disparites navrantes, a plus d'un titre.
Sous la direction du poete Amine Khan, une dizaine de contributeurs ne se contentent pas de deplorer ou d'aligner cliches et poncifs.
Tout en saisissant pleinement le fait que les ennemis du rapprochement entre les peuples et adversaires de l'edification maghrebine soient particulierement affectes par la reussite de la presente visite et l'excellence des relations maroco-tunisiennes, le Royaume du Maroc ne peut que deplorer que ces parties en arrivent a de telles bassesses ', ajoute le communique.
Et de deplorer: "Ce qui aggrave encore la situation c'est la decision prise par le gouvernement algerien, revelee, mercredi dernier par le journal electronique "Aljazaer Times", d'allouer 750 millions de dollars pour financer des campagnes mediatiques, des conferences internationales et d'autres initiatives pour delegitimer le Maroc et soutenir la these des separatistes du polisario".
Aucune victime ni degats n'est toutefois a deplorer en Extreme-Orient, selon des informations preliminaires.
Encore qu'il faille deplorer qu'a trop vouloir epouser le point de vue de l'Union, l'auteur ne prend pas toujours la peine de rapporter tous les elements pertinents pour ne retenir que des morceaux choisis.
Les esprits chagrins pourraient toutefois emettre certaines reserves: deplorer, par exemple, en ce qui concerne l'analyse detaillee, l'inegalite des commentaires et leur caractere desordonne de notes; ou bien encore reconnaitre la notion de uarietas comme, certes, essentielle pour le recueil des epigrammes de Second (R.
En somme, meme si l'on peut deplorer quelques erreurs d'orthographe ou de frappe, nous sommes ici en presence d'un ouvrage qui presente un interet certain pour mieux comprendre la realite des immigrants, la situation canadienne comme societe d'accueil ainsi que les enjeux et les defis des intervenants sociaux au regard des milieux interculturels.