Devoration

Dev`o`ra´tion


n.1.The act of devouring.
Webster's Revised Unabridged Dictionary, published 1913 by G. & C. Merriam Co.
References in periodicals archive ?
"The Rule of Anthropophagy: Europe under the Sign of Devoration." Translated by Maria Tai Wolff.
80) et substitue l'organe de la gestation a celui de la devoration. Le refus de maternite est, pour Xuela, un symptome de sa realite individuelle et historique ainsi qu'un revelateur de la sterilite affective de sujets sans amour, sans histoire, sans lignee.
S'il y a devoration, enlisement, voire destruction, c'est au niveau metaphorique du terme, et seulement dans ce sens-la, quand prevaut le recit faisant sur le recit fait, lequel est d'une inextricable totalite.
Andrade's use of the metaphor of devoration is, indeed, an interesting example of itself.
"Demembrement et devoration: Une structure de l'imaginaire poetique de Jean Froissart." In Froissart dans sa forge: Colloque reuni a Paris, du 4 au 6 novembre 2004, par M.
"Je" est un autre equivaut presque, d'une certaine facon, a "je" ou un autre puisqu'il implique la devoration, la disparition de l'autre dans le "je" ou la disparition du "je" dans l'autre: "Au matin j'avais le regard si perdu et la contenance si morte, que ceux que j'ai rencontres ne m'ont peut-etre pas vu "(216).
Themes of betrayal, of devouring/being devoured ('la devoration'), fate/death, and guilt (the last already well documented by Yolande Legrand in Le Sentiment de culpabilite d'Alfred de Vigny (Bordeaux: Presses Universitaires de Bordeaux, 1987)) weave a tragic dimension into this transitional work from poetry to prose that precedes a 'remaniement de la personnalite' (Chapter 4), a period rich in prose works where irony, linked to narcissism and latent homosexuality, plays a central role.
Dans ce roman de la devoration qu'est Le Ventre de Paris, des histoires de tout genre font leur chemin, circulent, s'entrecroisent, cachent la verite, detruisent des reputations, provoquent des demenagements, ou envoient des hommes au bagne.