Encense

Related to Encense: incense

En`cense´


v. t. & i1.To offer incense to or upon; to burn incense.
References in periodicals archive ?
Ces processus de reproduction generationnelle creent des sexes naturalises, une fiction sociale du genre qui encense l'image d'une feminite <<ideale>>, d'une femme culturellement jugee comme <<accomplie>> ou <<complete>>.
De vingt Rois que l'on encense, / Le trepas brise l'autel; / Et Voltaire est immortel" (Beaumarchais, la Folle fournee, ou le Mariage de Figaro, 222).
Elle a egalement presente et encense l'ACITN sur la scene mondiale.
Encense par la critique en Algerie et a l'etranger, il a ete projete en mai dernier a la [beaucoup moins que] Quinzaine des realisateurs [beaucoup plus grand que] au 69e Festival de Cannes (France) et recemment aux 14es Rencontres cinematographiques de Bejaia.
Critique par les uns, encense pas les autres, cet artiste a la carrure imposante ne cesse de surprendre.
Le cerveau des Spurs, une semaine apres l'annonce de sa cinquieme selection pour le All Star Game, a ete encense par son entraEneur Gregg Popovich.
Une litterature abondante encense l'emergence d'une communaute mondiale de juges et d'un enrichissement mutuel international de la jurisprudence, surtout dans la mesure ou cela repose sur des droits enchasses dans la Constitution.
Ajoutons encore que les dimensions tactiles et olfactives sont aussi sollicitees par l'usage rituel de l'evangeliaire de Godescalc car le lecteur sentira sous ses doigts la texture du parchemin et des couleurs qui y sont appliquees comme l'odeur degagee par l'objet qui, rappelons-le, a ete encense avant l'acte de lecture a proprement parler (119).
Frente a la violenta pasion de Jacopo, la joven idealizada no pasa de ser un personaje palido y desdibujado, un ser inexistente: "Charlotte est bien fade; c'est le pietre personnage d'une mise en scene forte, tourmentee, flamboyante, montee par le sujet Werther; par une decision gracieuse de ce sujet, un objet falot est place au centre de la scene, et la adore, encense, pris a partie, couvert de discours, d'oraisons .
To burn scabs as encense may have been a recognition of sinfulness and a purification.
Il est interessant que de Man en 1942 encense au plus haut point, dans un journal dit collaborationniste, un Valery qui fut plus que retif et meme frondeur face a l'occupation nazie.
Ce ne sont pas les qualificatifs qui le peuvent atteindre, ni le sifflement de l'envie; mais il s'afflige de la trahison d'un homme qui est venu, chez lui, bien des soirs, prendre une part de la pensee, incliner sa componction, et qui l'a encense quelquefois; Mallarme donne peu de temps au degout et moins encore a la colere.