Fourneau

(redirected from Fourneaux)
Also found in: Medical, Wikipedia.

Four`neau´


n.1.(Mil.) The chamber of a mine in which the powder is placed.
Webster's Revised Unabridged Dictionary, published 1913 by G. & C. Merriam Co.
References in periodicals archive ?
He bought the Chateau de la Marquetterie from the wine house of Forest-Forneaux, whose own Jacques Fourneaux in 1734 worked closely with the Benedictine Abbeys who, at the time, owned the finest vineyards in the region.
qui triment aux fourneaux dans des complexes siderurgiques, dans les champs petroliers, au fon des mines, sur les chantiers des travaux publics, a la saison des grosses chaleurs et en periode de jeune et on en passe !
Mais je refuse de voir Landru dans tous les fourneaux. Ma main tendue vers vous n'est pas une arme.
Patrick MacAvoy won the second Prix des Enfants Terribles Jean Cocteau for Les hauts fourneaux (The Blast Furnaces) published in Paris in 1963 by Julliard and dedicated to Jean Senac.
MEMBERS of Bahrain's senior national athletics team have arrived in the French city of Fourneaux to begin a training camp in preparation for this year's World Athletics Championships.
(90) Domaine Alain Gautheron Chablis 1er Cru Les Fourneaux 2007 (France).
Rue du Dragon, rue de Sevres, rue Lecourbe, Picpus, Le Peletier, Bonaparte, Vandamme, rue Neuve des Petits-Champs, rue de Rennes, du Champ-d'Asile, du Cotentin, de la Chine, de l'Armorique, de la Gaiete, des Fourneaux, du Chateau, du Cherche-Midi, du Montparnasse, du Depart, boulevard Saint-Michel, Saint-Germain, boulevard des Invalides, de Montrouge, de l'Hopital, de Port-Royal, du Montparnasse, de Mazas, d'Italie, quai de la Halle aux Vins, quai de la Tourelle: les noms de voie caressent en tous sens une vision de Paris marquee par la peinture "moderne" (3) et dont l'auteur fera bientot une fin en soi dans ses Croquis parisiens de 1880.
Les Fourneaux economiques de la Societe philanthropique qui offrent pour deux sous une portion de pain, de boeuf, de soupe, de jambon ou un verre de vin attirent non seulement les ouvriers de l'Exposition, mais egalement les coloniaux de toute provenance qui peuvent decouvrir a prix modique la nourriture francaise.