Hebete

He`bete´


a.1.Dull; stupid.
References in periodicals archive ?
Ce n'est qu'apres cette nuit passee comme hebete, soumis a differents traitements puis acclame par les dignitaires du palais qu'il a compris qu'il venait de quitter le monde du commun.
Lucien, hebete par le rapide coup d'oeil qu'il jeta sur Paris, en entendant ces seduisantes paroles, crut n'avoir jusqu'alors joui que de la moitie de son cerveau; il lui sembla que l'autre moitie se decouvrait, tant ses idees s'agrandirent: il se vit, dans Angouleme, comme une grenouille sous sa pierre au fond d'un marecage.
Ryuhei apparait en effet tantot brutal, tantot hebete, comme abasourdi par l'envers du decor que la perte de son travail revele a ses yeux --et a ceux du spectateur.