Aller

(redirected from IRAIT)
Also found in: Thesaurus, Medical, Financial, Acronyms, Encyclopedia.
Related to IRAIT: irate

Al´ler


a.1.Same as Alder, of all.
Webster's Revised Unabridged Dictionary, published 1913 by G. & C. Merriam Co.
References in classic literature ?
Come, speak frankly, mon fils; elle est encore jeune, plus agee que toi peut-etre, mais juste asset pour unir la tendresse d'une petite maman a l'amour d'une epouse devouee; n'est-ce pas que cela t'irait superieurement?"
Decider autrement menerait a une situation absurde qui irait a l'encontre du principe de federalisme cooperatif.
Selon cette contre-strategie liberatrice le sujet genre serait actif, il serait un sujet discursivement alternatif qui, au travers de sa repetition consciente et auto-reflexive, assumerait pleinement son etat hybride et ambivalent et irait contre les contraintes socialement etablies ainsi que contre la limite restrictive d'une temporalite et d'une illusion sociales.
Pour Fethi Nouri, la delicatesse de la situation actuelle reste tributaire de la determination des objectifs clairs et de mesures appropriees, sinon l'economie tunisienne irait vers l'effondrement.
(44) L'usage social qui transparait dans les inscriptions irait effectivement en ce sens.
Principale avancee, le gouvernement, qui repetait que son projet de reconstruire une caserne militaire de l'epoque ottomane a la place des 600 platanes du parc Gezi irait a son terme, s'est engage a laisser la justice trancher le dossier.
La deuxieme faiblesse de la prediction presidentielle, c'est qu'elle ne s'accompagne pas du discours audacieux et tranchant susceptible de faire bouger les lignes et les esprits", ecrit-il, avant de conclure que le "choc de confiance", susceptible de modifier les comportements, "ne peut venir que d'un choc de reformes qui irait bien au-dela du +credit d'impot competitivite+ et de l'accord national sur la +securisation de l'emploi+".
Et, en effet, si quelqu'un, lorsque je veille, m'apparaissait tout soudain et disparaissait de meme, comme font les images que je vois en dormant, en sorte que je ne pusse remarquer ni d'oo viendrait, ni oo il irait, ce ne serait pas sans raison que je l'estimerais un spectre ou un fantome forme dans mon cerveau, et semblable ceux qui s'y forment quand je dors, plutot qu'un vrai homme.