Indicible

In`dic´i`ble


a.1.Unspeakable.
Mentioned in ?
References in periodicals archive ?
Que sa femme, notre camarade Afifa, et ses deux enfants Abdelkrim et Youssef, sa mere et sa famille veuillent trouver, ici, l'expression de notre peine indicible et de notre sympathie profonde.
Este nivel, bautizado de indecible (indicible), tiene como su maximo ejemplo la muerte, absolutamente indescriptible para aquel que pretende hablar sobre su propia muerte.
I (Gallimard, Paris, 1987) 386: "cette atmosphere marine, indicible et particuliere comme celle des reves, que mon imagination avait enfermee dans le nom de Venise".
S'agissant des pratiques scientifiques, loin de designer un absolu inatteignable et indicible,
Le quoi recouvrerait alors un indicible traumatisme (le nLud) qui installerait Lautre dans une existence mutilee, une non-vie.
Tu voudras partager ta conviction, surtout aupres des jeunes femmes, que le metier politique procure une joie indicible et qu'il peut reellement ameliorer la vie des gens.
En 1946, Le Corbusier publica un articulo en la revista L'Architecture d'Aujourd'hui que se titula "L'espace indicible".
Dans une description effroyable que l'enqueteur realise, plusieurs fois, avec enthousiasme, il imagine << avec un bonheur indicible ce lieu de plaisir ...
A traumatic experience is commonly referred to as that which is indicible ("the unspeakable") or invivable ("that which is impossible to live/unbearable").
Do primeiro capitulo, destacamos o estudo da autoria de Jacqueline Dangel ("Le conflit de la violence indicible dans la Pharsale de Lucain: poetique de l'image pour une rhetorique de lechec", pp.
In Madame Chrysantheme alone, a contemporary journalist counted thirtythree occurrences of the word etrange., twenty-two uses of bizarre., eighteen uses of drole., and numerous repetitions of words such as original (original), saugrenu (preposterous), pittoresque (picturesque), fantastique (fantastic), inimaginable (inconceivable), indicible (unspeakable).