parle

(redirected from Parlais)
Also found in: Encyclopedia, Wikipedia.

parle

(pɑːl)
vb (intr)
to speak; discuss
n
a speech; discussion
References in periodicals archive ?
A l'epoque, je parlais l'arabe, je lisais l'hebreu.
Telle est la dUu[c]marche appliquUu[c]e dont je parlais, qui fait aujourdae1/4aohui notre fiertUu[c] et dont nous valorisons les rUu[c]sultats obtenus sur le terrain, en tant quae1/4aooutil dUu[c]cisif dans lae1/4aoaboutissement du processus de dUu[c]veloppement de lae1/4aoArmUu[c]e nationale populaire, notamment ces derniUuA res annUu[c]es, tout autant que nous la considUu[c]rons comme Uu[c]tant un capital dae1/4aoexpUu[c]riences acquises dae1/4aoextrUuo"me importance, qui se doit dae1/4aoUuo"tre la source dae1/4aoinspiration et le rUu[c]fUu[c]rentiel des leUuA*ons et des enseignements Uu suivre, voire Uu en prendre lae1/4aoexemple.
Plutot que de me taire et de me battre, j'en parlais a mon mari, qui pouvait alors se dire : << Bon!
Cette petite chose qui s'est inscrite, peut-etre a ton insu, pendant que tu parlais a ton analyste, s'inscrit par-dessus.
C'est dans ce sens que je parlais de dettes qui pesent sur le jeune enfant concu dans le cadre d'un calcul relatif a une quete d'ascension sociale.
C'est de plus en plus en transition, un peu comme je parlais tout a l'heure de la flammeche qui a mis la ferme en feu.
Tu marches d'une maniere plus gracieuse que les autres femmes.>> Zoe revient a cet aspect apres quelques bons moments, signe d'un souci secret: <<Qu'est-ce qu'il y a dans ma demarche dont tu parlais?>>
Je ne peux m'empecher de penser que c'est une bizarrerie qui tient davantage a la glose qui precede l'oeuvre de Proust (dont je parlais tout a l'heure) qu'a sa trop fameuse longueur car en quoi sept livres de poche seraient-ils si terrifiants, surtout pour de grands lecteurs ?
Even after Zilia understands the function of the mirror, she sits in front of it, conversing with her reflection: "je le touchais, je lui parlais, et je le voyais en meme temps fort pres et fort loin de moi." (24) Although Zilia appears to recognize the female body as "same" (and different from the male), the masculine pronoun "le" of this scene demonstrates her confusion regarding gendered bodies.
[...] Comme il y a une fille que j'ai connue, qui etait dans mes cours puis je ne lui parlais pas avant.
En 2004, dans Paris-Match, j'avais d'ailleurs ecrit un portrait de lui dans lequel je parlais de +l'homme normal+".
Marcel raconte lui aussi avoir vecu cette face externe en milieu de travail : << je me faisais encore dire par mes superieurs de me taire si je parlais en francais.