Prononce

Pro`non`ce´


a.1.Strongly marked; decided, as in manners, etc.
Webster's Revised Unabridged Dictionary, published 1913 by G. & C. Merriam Co.
References in classic literature ?
These were not unnatural, though perhaps a shade prononce, like the outfit of a figure behind the footlights.
Les forces de securite ont chasse lundi, les etudiants grevistes au sein de l'Universite Zoweil, apres plus de 20 jours de sit-in, a la suite du verdict prononce par le Tribunal de Guiza et qui stipule de livrer les batiments de l'Universite Al-Nil- au Six Octobre- au Dr Salah Al-Azzazi, PDG de l'Universite Zoweil, a-t-on appris de la presse locale.
Le Dr Lamine Cheriet, de l'Universite des sciences islamiques de Constantine, s'est prononce, hier, a Alger, en faveur d'un pouvoir executif bicephale, dans le cadre des consultations sur la revision de la Constitution.
Les unites de securite ont procede a Berraket Essahel a Hammamet a l'arrestation de l'ancien imam de la mosquee Al Baraka qui a prononce le preche incendiaire du vendredi .L'imam arrete est accuse d'incitation a la violence contre les securitaires, incitation des jeunes tunisiens a aller faire le djihad en Syrie.
Le tribunal du Caire, qui a prononce la sentence, l'a egalement condamne a payer une amende de 9 millions de livres egyptiennes (1,1 million d'euros environ).
[beaucoup moins que]Nous n'accepterons jamais l'occupation de la Crimee par la Russie, ni les violations de la souverainete de l'Ukraine[beaucoup plus grand que], a-t-il dit a Varsovie, dans un discours, prononce a l'occasion du 25e anniversaire des premieres elections partiellement libres en Pologne et ayant conduit a la chute du bloc de l'Est.
D'autre part, il s'est prononce contre l'adoption la qualifiant d'illegitime , proposant en lieu et place la tutelle.
Si le verdict est prononce, quel qu'il soit, nous allons le respecter.
[beaucoup moins que]Nous n'accepterons jamais l'occupation de la Crimee par la Russie, ni les violations de la souverainete de l'Ukraine[beaucoup plus grand que], a-t-il dit a Varsovie, dans un discours prononce a l'occasion du 25e anniversaire des premieres elections partiellement libres en Pologne et ayant conduit a la chute du bloc de l'Est.