Reprimander

Rep´ri`mand`er


n.1.One who reprimands.
Webster's Revised Unabridged Dictionary, published 1913 by G. & C. Merriam Co.
References in periodicals archive ?
A Agadir, une large campagne s'engage pour liberer les domaines publics, reprimander les fauteurs et soulager la ville des points noirs, sous les cris pressants de la societe civile...
[Je suis] la mouche ([phrase omitted]) qui chaque jour ne cesse jamais de vous reveiller, de vous conseiller, de reprimander chacun de vous et que vous trouverez partout posee aupres de vous.>>
Cependant, les enseignants doivent intervenir et reprimander Kevin a plusieurs reprises depuis le debut de l'annee scolaire, car ce dernier se moque sans cesse des habiletes physiques de ses camarades.
[beaucoup moins que] Nous sommes convaincus que c'est extremement important de reprimander de facon appropriee ces tentatives, afin de renforcer une action coordonnee entre la Russie et les Etats-Unis en tant que copresidents du GSIS, lequel surveille directement le cessez-le-feu [beaucoup plus grand que], a ajoute le ministere.
Et puis , a onze ans , un siecle , on peut encore le reprimander , lui faire les gros yeux , lui tirer les oreilles ( juste un petit peu ) , le priver de dessert ou de tele .
Le plus etonnant sans doute est son eloge de la non-violence : faisant allusion a l'episode evangelique lors duquel Pierre se saisit d'une epee et se fait reprimander par le Christ, il en tire la conclusion que << telle est la veritable sagesse : choisir de subir l'injustice plutot que la commettre, et si la necessite le requiert, etre pret a supporter le mal plutot que le faire >> (108).
Les Vilains les poursuivent, tentant de les attraper et de les reprimander en c istribuant quelques coups de fouet.