Scelerat

Scel´er`at


n.1.A villain; a criminal.
Mentioned in ?
References in periodicals archive ?
Un autre scelerat d'enseignant ne cesse de vomir des immondices a l'encontre de la gestion de l'universite, alors qu'il est pris en flagrant delit de d'escroquerie a l'egard des etudiants abjectement arnaques.
La piece n'a cesse d'etre jouee depuis, moyennant cependant des adaptations parfois tres eloignees, presentant tour a tour le personnage de Shylock comme tragique ou comique, noble ou scelerat.
32) This coy statement is immediately followed by another postponement: "voila encore une chose que nous prions le lecteur de nous permettre de ne lui expliquer qu'a l'evenement, mais qu'il y voie seulement comme ce scelerat prevoyait ses fautes d'avance.
The published text marks the offending passage with a uniquely extra-dramatic commentary--"Cest un scelerat qui parle" (It's a villain who speaks)--so as to assert that Tartuffe's opinions are not that of the author.
Le Real Preacher Man est un scelerat, personnage sans profondeur psychologique plutot dans la tradition du melodrame, qui se presente au jeune couple comme un << commis voyageur pour la compagnie REAL PRODUCTS et Disciple de la verite >> (12).
In scelerat, for instance, we recognize Johnson's typically negative attitude towards French borrowings: (4)
1021) or in his wish to "detromper mon Pere, et lui mettre en plein jour, / L'ame d'un Scelerat qui vous parle d'amour" (1027-28).
C'est pourquoi, sous saint Louis, frere Robert, grand inquisiteur, qui etait un scelerat, fut accuse juridiquement d'etre un boulgare par les communes de Picardie.
Godefroy sums up its different senses as follows: 'terme d'injure dont la signification est tres etendue et tres variee, homme de plaisir, debauche, mechant, scelerat, vagabond'.
1) Sa perfection candide est a la mesure des sevices qu'elle subira au cours du roman: elle n'est qu'un objet passif, dont la mort depend du savoir-faire du scelerat, et le salut du savoir-aimer du iusticier.
Voltaire's letters are replete with other such damning portrayals of Sabatier, described as a scelerat (scoundrel) and a petit monstre (little monster), whose writing is `the worst' in the French language.
La declaration impropre et indigne du scelerat algerois ne saurait donc tromper l'opinion publique, puisqu'elle emane d'un regime en mal de reperes et de ressources.