amuser


Also found in: Thesaurus, Legal, Idioms.

a·muse

 (ə-myo͞oz′)
tr.v. a·mused, a·mus·ing, a·mus·es
1. To hold the attention of or occupy in an agreeable fashion: amused myself with a puzzle.
2. To cause to laugh or smile by being funny: amused the crowd with jokes.
3. Archaic To delude or deceive.

[From Middle French amuser, from Old French, to fill with vain hopes, deceive : a-, to (from Latin ad-; see ad-) + muser, to stare stupidly; see muse.]

a·mus′a·ble adj.
a·mus′er n.
Synonyms: amuse, entertain, divert, regale
These verbs refer to activities that provide pleasure or enjoyment. Amuse can suggest the idle pleasure derived from a pastime: I amused myself with a game of solitaire. It can also suggest the enjoyment of something humorous or laughable: The antics of the little dog amused the children. Entertain often implies a pleasure actively pursued by the imagination or through play: entertained herself with thoughts of what the weekend would bring; children entertaining themselves with games and puppets. It also refers to the enjoyment derived from artistic performance: has been entertaining audiences with his stories and music for many years. Divert implies distraction from worry, boredom, or low spirits: "I had neither Friends or Books to divert me" (Richard Steele).
To regale is to entertain with something that causes great mirth: "He loved to regale his friends with tales about the many memorable characters he had known as a newspaperman" (David Rosenzweig).

amuser

(əmˈjuːzə)
n
a person who amuses or entertains
References in periodicals archive ?
Pour faire endormir, amuser ou soulager un bebe, les meres chantaient des berceuses dont les airs emplissent les tetes d'adultes.
"C'est une ambiance magnifique !Nous allons faire des courses mais voila que nous sommes surpris par cette ambiance qui va nous permettre de nous detendre et nous amuser" , a declare a l'agence TAP, un citoyen qui passait par l'avenue avec ses enfants.
Vous serez, naturellement, en excellente compagnie et si l'original de mon croquis peut vous amuser, je serai tres heureux de vous l'offrir.
C'etait la derniere sortie mediatique de l'ambassadeur algerien a Bruxelles, Amar Belani pour amuser la galerie avant les grandes vacances.
Ce type d'humour favorise le rapprochement interpersonnel ou la consolidation d'un lien existant par l'expression de propos destines a amuser autrui;
En funcion de este supuesto, el autor expresa su diagnostico: el ballet habria "reste dans l'enfance [permanecido en su infancia]", es decir que no se habria desarrollado, debido a que se habrian "borne [ses] effets a celui de ces feux d'artifice, faits simplement pour amuser les yeux [limitado sus efectos al de fuegos de artificio, hechos simplemente para entretener la mirada] (65)".
Nous ne croyons plus que le recit est la forme naturelle de l'ecriture [...] L'eclatement de la totalite-monde et la precipitation des techniques audiovisuelles ou informatiques ont ouvert le champ a une infinie variete de genres possibles, dont nous n'avons pas idee [...] La demesure du monde est explorable par la demesure du texte [...] Ecrire aujourd'hui, ce n'est pas seulement conter des histoires pour amuser ou emouvoir, ou pour epater, c'est peut-etre avant tout rechercher le lien fiable entre la folle diversite du monde et ce que nous desirons en nous d'equilibre et de savoir.
Dans le petit journal, ces images bizarres sont destinees avant tout a amuser le lecteur, a revetir des banalites d'une forme attrayante.
Pourquoi aller au lit alors que Jo vient juste de chanter "Nous avons toute la vie pour nous amuser, nous avons toute la mort pour nous reposer" ?.
Il faisait cela pour amuser ses eleves et nesongeait pas qu'il etait un grand artiste".
Destinees a amuser les elites, les bambochades racontent des histoires qui parlent du quotidien.
Par-tout on voit la raison cher-cher a detruire les illusions de l'esprit et lui refuser meme les jeux qu'une imagination vive peut lui faire gouter: comme s'il s'agissoit d'instruire lorsqu'on veut amuser! Et pourquoi veut-on resserrer les limites des plaisirs de notre esprit?