bevue

bevue

(beɪˈvuː)
n
a careless error
References in periodicals archive ?
Pendant la rencontre, l'ambiance dans les tribunes d'Anfield s'etait deja passablement refroidie apres la sortie du meneur de Liverpool Mohamed Salah, victime d'une grave blessure a l'epaule, avant de sombrer definitivement lorsque le gardien des Reds, Lorius Karius, commit une bevue qui offrit un but a Benzema.
Une bevue de Pilaster, et c'est pour l'editeur et le poete meconnu l'occasion de briller.
Le seminaire XXIV: L'insu que sait de l'une bevue, s'aile a mourre.
Asi, cuando evoca (capitulo XXIV) sus propias patinadas al intentar balbucear un brindis (gesto que define, ahora si sin formulas previas, como "la construccion de un speech con acompanamiento de champagne", 288), se castiga: "Siempre que, por mal de mis pecados, he cometido la bevue de alzar la copa y de abrir la boca, ha sido para alumbrar una sandez y hacer un papel de...
Ignazio Abate profitait d'une bevue de Memphis Depay pour centrer sur la tete de l'Italien Stephan El Shrawy.
620-21) pour corriger une bevue apparente ("chez un ber") la ou il faut, au lieu de "ber" (cas sujet), un terme au cas regime a l'assonance en /je/ ou /je (cf.
(146.) "Die humor moetuleer gewaar in die ligte bevue van 'nmondhoek, of die nerveuse aanpak vandiesakkie tabak, in die flonkering van 'n dowwe blik, in die preweling van dankbaarheid na ramp en teeslag, in die berusting as die skaduwees val ..." Malherbe, Humor in die Algemeen, 165.