calembour

calembour

(ˌkæləmˈbʊə; French kalɑ̃bur)
n
a pun
[C19: from French]
Collins English Dictionary – Complete and Unabridged, 12th Edition 2014 © HarperCollins Publishers 1991, 1994, 1998, 2000, 2003, 2006, 2007, 2009, 2011, 2014
Mentioned in ?
References in periodicals archive ?
Et c'est a ce maitre de la satire et du calembour qu'un hommage a ete rendu jeudi dernier au siege de nos confreres d'El Watan.
See for example the game of silly questions, calembour, nonsense and puns that Colonna plays with Palatino (66-68).
La naturaleza de ese enredo es de calembour" (300).
Act 4 Growth (les initiateurs ont voulu realiser un calembour avec ce titre: des regles pour la croissance/ 4 regles concernant la croissance).
D'ailleurs, la musique et les vers, e'est deux chansons qui cherchent vainement a s'accorder, meme dans les cas ties rares ou cela s'accorde, ga fait l'effet d'un mauvais calembour."
La paronomase s'allie cette fois au calembour pour mieux souligner l'ordure (inodore?
Roth presente, en depit de son allure modeste et de son epaisseur contenue selon les canons de compacite anglo-saxons, un titre des plus ambitieux : << Thinking tools >>, lequel releve a l'examen du calembour bien senti.
L'art du begaiement est au centre de la poetique de Luca qui donne voix au son: il y a constamment lapsus, etymologiquement "glisse-ment" au son voisin qui trahit un sens qui couvait: "do/minez ne do ne mi pas pas vos rats/vos passionnantes rations de rats de pas ..." (5) D'autres poemes mettront explicitement en ceuvre cet art du glissando et qui est aussi l'art douteux du calembour: "Accouple a la peur/comme Dieu a l'odieux I le cou engendre le couteau." (6) II semble proche du poeme conscient et ludique de Queneau qui subvertit les frontieres entre oral et crit.