delassement

delassement

(delasmɑ̃)
n
formal relaxation
Collins English Dictionary – Complete and Unabridged, 12th Edition 2014 © HarperCollins Publishers 1991, 1994, 1998, 2000, 2003, 2006, 2007, 2009, 2011, 2014
References in periodicals archive ?
Ce n'etait pas pour rejouir les habitants et encore moins des estivants en recherche de delassement. Si l'on ajoute l'aspect rabat-joie des plages, des racketteurs qui les squattent, et de la degradation des sites a la faveur des constructions aussi anarchiques qu'illicites, sans omettre cette grande absente qu'est l'animation culturelle, il n'est guere etonnant que le tourisme se delite dans cette wilaya au potentiel pourtant magnifique.
Le renforcement du controle de la qualite des eaux de source, la rationalisation de la consommation, la determination des proprietes et des caracteristiques des eaux de chaque source et le renforcement de la securite dans ces sites demeurent une necessite afin de menager aux citoyens un cadre agreable de delassement et de detente , loin de toute nuisance ou desagrement.
Peut-etre, iront-elles a se defendre, ces petites generations, en arguant qu'il y a un seme positif dans l'idee d'oisivete, qui est celui de repos et de delassement intellectuel.
A plusieurs egards, les fetes de depart a la retraite sont impregnees de convivialite, de delassement, d'espoir et de nostalgie.
Le travail dans ce cas ne veut pas dire forcement delassement, ennui ou monotonie.
Ce langage et ce nouvel acte de vigueur sont les memes chez tout le peuple des campagnes au retour d'une fete nationale ou l'agitation des danses, le son des instrumens, l'exercice des jeux publics, le delassement des travaux, une boisson abondante et spiritueuse, des repas fraternels, lui ont tour a tour enflamme l'imagination, fait sentir et developper l'aiguillon de nouveau principes generateurs [...].