devalorize

(redirected from devalorises)

devalorize

(diːˈvæləˌraɪz) or

devalorise

vb (tr)
1. (Economics) a variant form of devalue
2. a variant form of devalue
Collins English Dictionary – Complete and Unabridged, 12th Edition 2014 © HarperCollins Publishers 1991, 1994, 1998, 2000, 2003, 2006, 2007, 2009, 2011, 2014
References in periodicals archive ?
Meme nos ecoles publiques de gestion, pourtant dotees de budgets consistants, sont rattrapees par la logique pecuniaire, delaissent leur responsabilite de renforcement et d'encadrement de l'esprit d'entreprise, et se consacrent exclusivement a la delivrance, a large echelle, de parchemins de plus en plus devalorises. Pour sa part, l'universite se met difficilement a l'entrepreneurship, les pepinieres d'entreprises y restent rares, les interfaces avec le secteur prive, timides et la connexion avec le plan national de l'innovation faible.
On doit le preparer, faute de quoi, l'ivresse de tant d'argent en biens materiels entre ses mains lui montera a la tete avec au final aucun resultat[beaucoup plus grand que], soutient-il Comme il ne manquera pas aussi de revenir sur la question des mentalites: [beaucoup moins que]on doit remettre au gout du jour la noblesse de certains metiers, notamment ceux du BTP, que l'on a devalorises depuis au moins trois decennies alors qu'ils constituent une valeur sure dans les autres pays.
Devalorises durant la periode Edo (1600-1868) pour leurs activites commerciales, ils etaient desormais presentes comme les nouveaux samourais.
Dans des espaces peripheriques au groupe dominant, l'islam apparait comme un vecteur d'ascension sociale pour des acteurs devalorises dans leur environnement socioeconomique.
La dignite humaine est bafouee lorsque des personnes et des groupes sont marginalises, mis de cote et devalorises [...] (56).
On retrouve ici une manifestation du choc culturel oU, suivant un systeme binaire fonde sur l'opposition identique/different, la << nature musulmane >> est posee comme etant par essence problematique : on lui attribue des interets et des desirs socialement devalorises, en l'occurrence l'intolerance a l'endroit des homosexuels et l'oppression des femmes.
* faut-il creer des emplois dans ces services en constituant insensiblement, sous pretexte d'insertion, un second marche du travail fait d'emplois precaires a temps partiel, aux statuts devalorises et peu proteges ou admettre que l'avenement d'un secteur economique passe par la reconnaissance d'emplois de droit commun durables et professionnalises ?
Ainsi, comme I'ecrivent Brigitte Bertoncello et Nicole Girard, [much less than] [...] la question majeure posee aux responsables de la gestion des villes contemporaines [n'est] plus veritablement d'encadrer la croissance urbaine ou la consommation d'espace en peripheric, mais de repenser et recomposer la ville sur elle-meme par la "regeneration" des espaces devalorises [much greater than] (18).