esclandre

esclandre

(ɛsklɑ̃dr)
n
a scandal or notoriety
Collins English Dictionary – Complete and Unabridged, 12th Edition 2014 © HarperCollins Publishers 1991, 1994, 1998, 2000, 2003, 2006, 2007, 2009, 2011, 2014
References in periodicals archive ?
[beaucoup moins que] Le MCA ne vit bien que lorsqu'il est noye dans les problemes. Chaque titre ou trophee est suivi d'un esclandre. Une malediction qui colle au Doyen depuis la fin des annees soixante-dix. Par la faute des hommes, ces mauvais genies qui posent le tapis avant la dalle de sol [beaucoup plus grand que], ironise un ex-dirigeant.
Le depute independant, Brahim Gassas a fait, ce soir, un esclandre, lors de la seance pleniere consacree au pouvoir judicaire, en declarant que [beaucoup moins que] nous ne sommes pas des femmes [beaucoup plus grand que], assenant ensuite que [beaucoup moins que] je suis un homme, et un homme et demi [beaucoup plus grand que], provoquant la colere de sa collegue Salma Baccar, qui a exige des excuses publiques et immediates.
ESCLANDRE A To shun B Notoriety C Maintaining who am I?
Edouard Manet qui comme tous les tableaux du meme peintre a fait esclandre. La muse de M.
A Deu tant bonz fu finement Ke de seinz Deu example prent, Ki gurpirent terre e honur 40 Et tut le mund pur Deu amur, Et soffrirent hunte e esclandre; Pur Deu firent lur sanc espandre; En bon entente e en bon espeir 44 Mort donerent pur vie aveir; De tels a grant plente trovum En seinz escriz ke nus lisum; [Fol.
Rette les critique tous, mais tous l'ecartent; a moins que Mallarme, sans esclandre, ne l'ait invite a ne pas reparaitre.