morsure

morsure

(ˈmɔːsjʊə)
n
a bite or the act of biting
References in periodicals archive ?
Si le parent << survit >> sans represailles ni retorsions, en retirant par exemple sa main mordue tout en donnant a l'enfant un autre objet a mordre; ou s'il transforme l'activite de morsure en un jeu, ou s'il arrete les gestes destructeurs et propose une autre occupation, l'enfant constate que son desir de detruire l'autre ne se realise pas.
C'est pourquoi il est imperatif aujourd'hui de soutenir les efforts, materiels et humains, fournis et engages par les pouvoirs publics en matiere de prise en charge des malades tant la negligence du risque de transmission de la rage suite a une morsure animale, le non-recours a la vaccination et la difficulte d'eradication de la maladie animale entravent le programme national de lutte contre la rage.
En cas de morsure, il est vivement recommande de laver la plaie a l'eau et au savon pendant 15 minutes, souligne le ministere dans un communique rendu public mardi.
L'institut a reussi, egalement, a realiser un deuxieme exploit medical consistant en l'invention d'une pommade pour le traitement local de la leishmaniose, ainsi que d'autres vaccins brevetes contre la morsure des scorpions et de viperes et contre la rage, rapporte Al Chourouk dans son edition de mercredi 23 avril 2014.
Reflexions sur le concept de zoopolitique dans la philosophie de Derrida") y Brian Masumi ("Ceci n'est pas une morsure.
15) Ja na ultima versao, a mordida, que seria a prova do encontro, aparece, mas de forma ambigua, sem que possamos afirmar se ela de fato existe: "Mon sein, vierge de preuve, atteste une morsure / Mysterieuse, due a quelque auguste dent" (16) (MALLARME, 1998, p.
lt;<Sa mort ca me fait plus mal que la morsure du froid ce matin>> .
l'idee de tout accumuler, l'idee de constituer une sorte d'archive generale, la volont, d'enfermer dans un lieu tous les temps, toutes les epoques, toutes les formes, tout les gouts, l'idee de constituer un lieu de tous les temps qui soit lui-meme hors du temps, et inaccessible a sa morsure, le projet d'organiser ainsi une sorte d'accumulation perpetuene et indefinie du temps dans un lieu qui ne bougerait pas, eh bien, tout cela appartient a notre modernite.
24) D'emblee, tout se retire et le poeme entrelace les modalites de l'Etre: le n'Etre pas, le n'Etre plus, comme le sylphe--ne--non-ne dont aucun amant ne s'est uni a la mere, comme les "satyres lascifs", "les faunes animaux" de Rimbaud ou l'hermaphrodite d'"Antique" laves du Logos et cicatrises de la morsure chretienne.
Le calcul y a certainement sa place, mais la n'est pas l'essentiel : a notre sens, la source du mal se trouve dans la morsure hegelienne.