poetiser


Also found in: Thesaurus.
ThesaurusAntonymsRelated WordsSynonymsLegend:
Noun1.poetiser - a writer who composes rhymes; a maker of poor verses (usually used as terms of contempt for minor or inferior poets)
author, writer - writes (books or stories or articles or the like) professionally (for pay)
References in periodicals archive ?
est la non seulement pour poetiser ses textes, mais aussi pour exterioriser son ressenti et apporter des reponses aux questions ontologiques qui l'habitent.
Non pas me lamenter admirablement a la maniere de La religieuse portugaise ou d'Heloise, non pas poetiser un amour a la derive, mais dire ce qui ne cesse de me fuir, de disparaitre.
Pierre Veron menciona brevemente al recolector de colillas en "El conductor de omnibus" ("Le cocher' d'omnibus"), capitulo doce de su obra Los objetivos de un paseante de bulevar (Les Propos d'un boulevardier) (1888), al destacar que los escritores de la prensa popular ['fabricants de feuilletons'] ya se han ocupado de 'poetizar' ['poetiser'], en el sentido de estetizar, a todos los tipos sociales habidos y por haber, entre ellos a los recolectores de cigarros: "Tenia la intencion de poetizar al recolector de colillas de cigarrillo, hijo fracasado de una ilustre familia, el alumbrador de farolas" (Veron 1888: 135) (11).
Claude est finalement libre de poetiser sa maOtresse sans entraves, ce qui eveille en lui un immense espoir de bonheur eternel: "Mes reves de virginite, mon amour de la lumiere allaient etre contentes; des cette heure, commencait une vie d'extase et de tendresse" (83).
Si Socrate, au moment de sa mort, se met a ecrire des poemes, ce n'est pas dans un acte de reniement de lui-meme (ecrire, poetiser), c'est pour objecter pensee et verite aux exigences de la realite.
S'il commence par poetiser son existence, par vivre dans ses desirs effrenes, il apprend vite les realites sociales et le role qu'il doit y jouer.
Si dans "Formes litteraires conventionnelles" il utilise encore le terme "poetisation" dans son sens mallarmeen de "passage de la langue commune a la langue de la poesie" ("Le soucis de 'poetiser' les machines modernes se manifeste d'ailleurs chez Proust [...] (ESS 201 n.
(35) Assessing the multiple exclusions which afflict the mythologist (from politics, culture, history, the real), he faces an ethical impasse: 'ou bien, poser un reel entierement permeable a l'histoire, et ideologiser; ou bien, a l'inverse, poser un reel finalement impenetrable, irreductible, et, dans ce cas, poetiser' (Mythologies, p.
75 Ibid., 217: "[Q]ui ne sait escrire une epistre ou une missive (car c'est tout un) pour parler a un absent et luy communiquer son intention, en vain sait il poetiser des elegies."
His aim was to 'give personality to the places', to 'poetiser les espaces'.
C'est une maniere de contribuer entre autres a ce grand edifice : poetiser une realite vouee au non-sens, au chao existentiel.