propugnation

propugnation

(ˌprəʊpʌɡˈneɪʃən)
n
obsolete defence
References in periodicals archive ?
s'opposa de telle sorte a toutes ces pestes d'escrivains, et s'aida si propos d'une science prophane, ce sembloit, comme estoit la sienne, pour la defense et pour la propugnation de l'Eglise [...], que l'on recognut incontinent que toute l'elegance et toute la douceur des lettres et de l'humanite n'estoit pas du coste des heretiques.