quelquechose

quelquechose

(ˌkɛlkəˈʃəʊz)
n
an insignificant thing; mere trifle
[French, literally: something]
References in classic literature ?
"Prenez encore quelquechose, monsieur; une pomme cuite, des biscuits, encore une tasse de cafe?"
Quelquechose said Holly was "too glam" adding: "Replacing experience with eye candy doesn't work."
But forum fan Quelquechose complained that Holly was "too glam" for the role.
(19.) Marini writes: "Quelquechose s'est toujours derobe au regard ou alors le sujet a toujours manque l'inscription de la scime.
comme les serviteurs ne sont tenus d'obeir a leurs maistres, s'ils commandent quelquechose contre la volonte de Dieu: les suiets pareillement ne doyvent obeissance aux Rois qui leur veulent faire outrepasser la loy de Dieu.[19]
La frontiere entre les Etats-Unis et le Canada change-t-elle quelquechose? Pour un specialiste en science politique, et pour d'evidentes raisons, la reponse est oui: la frontiere separe deux entites politiques distinctes, avec chacune une forme de gouvernement distinct, des coutumes et des conventions politiques distinctes.
La reunion d'individus pour assister collectivement a quelquechose qui se deploie sous "mille regards" (296, Crayonne au Theatre) concentres sur l'atre, le foyer ou la danseuse constitue cet ensemble en suject par rapport a un "objet" qui n'est qu'un signe, une representation: ...
Pour resumer, si la musique est plus satisfaisante que la poesie parce qu'elle cree plus facilement un sentiment d'unite, en eliminant la scene en tant que lieu ou quelqu'un represente quelquechose, cependant la reussite meme de l'operation renvoie a des fetes solitaires, a l'absence de lien social.