remontant


Also found in: Wikipedia.

remontant

(rɪˈmɒntənt)
adj
(Botany) (esp of cultivated roses) flowering more than once in a single season
n
(Botany) a rose having such a growth
[C19: from French: coming up again, from remonter; see remount]

re•mon•tant

(rɪˈmɒn tənt)

adj.
1. (of certain roses) blooming more than once in a season.
n.
2. a remontant rose.
[1880–85; < French, present participle of remonter to remount]
References in periodicals archive ?
Il a declare que les deux pays etaient tous deux membres du Commonwealth et partageaient une longue histoire de relations bilaterales remontant a l'epoque coloniale.
Ce qui pourrait donner plus de chance a une consecration marocaine des clubs en l'absence de l'equipe nationale recemment eliminee au 2 e tour de la CAN 2019 et qui n'arrive toujours pas a honorer sa mission depuis le 1 er et seul sacre remontant a plus 4 decennies...
Les blocages anticycloniques de haute pression sont plus intenses que dans le passe, avec des masses d'air plus chaudes remontant du Sahara, ce qui amenent des extremes plus intenses".
La premiere, intitulee << Le paysage electrique comme heritage : genese, recomposition et valorisation >>, offre une perspective historique, avec des articles remontant au milieu du XIXe siecle.
Toutefois, les ratios des creances douteuses de l'UF sont restes faibles a la fin du premier semestre 2013, la majorite des creances douteuses remontant a 2008, et les ratios de couverture n'etant que satisfaisants.
Dans une note, on peut lire que << les entretiens familiaux etaient precedes d'un montage de dix minutes de films d'amateurs remontant aux annees 1930 et 1940, qui faisait office d'introduction a la discussion thematique >> (311).
Le ministere des Antiquites a recu des douanes de l'Aeroport International du Caire, hier mercredi, trois pieces antiques representant trois tetes colorees remontant a l'an 800 avant J.C., et qui relevent de la civilisation de l'Equateur, en plus de deux statues d'un homme et d'une femme datant de l'an 250 avant J.C., remontant a l'ancienne civilisation du Perou.
L'operation a consiste en une incision scrotale transversale 2 a 3 cm en dessous du sillon penoscrotal, puis remontant lateralement vers les orifices externes des canaux inguinaux.