repand


Also found in: Thesaurus, Medical, Encyclopedia.

re·pand

 (rĭ-pănd′)
adj. Botany
Having a somewhat wavy margin: a repand leaf.

[Latin repandus, bent backward : re-, re- + pandus, past participle of pandere, to spread out; see petə- in Indo-European roots.]

repand

(rɪˈpænd)
adj
(Botany) botany having a wavy margin: a repand leaf.
[C18: from Latin repandus bent backwards, from re- + pandus curved]
reˈpandly adv

re•pand

(rɪˈpænd)

adj.
having a wavy margin, as a leaf.
[1750–60; < Latin repandus bent backward =re- re- + pandus bent, curved]
ThesaurusAntonymsRelated WordsSynonymsLegend:
Adj.1.repand - having a slightly undulating margin
smooth - of the margin of a leaf shape; not broken up into teeth
References in periodicals archive ?
En guise de conclusion de ce debat tres riche, enrichissant et ouvert, le Pr Mohamed Mesbahi (philosophe et auteur de plusieurs ouvrages et ecrits), a souligne qu'il n'ya pas d'armes aussi tranchantes et efficaces que la culture pour combattre l'intolerance, l'extremisme, la violence et la culture du desespoir et du suicide de Daech, qui se repand partout dans le monde, y compris au Maroc ou des touristes sont vises a Fes notamment par des propos haineux et des insultes, selon leurs guides, a-t-il dit.
Ce phenomene de societe se repand de plus en plus dans les cites.
Mais les sombres rumeurs de naufrage se sont precisees entre-temps; la nouvelle de la faillite d'Antonio se repand, et Bassanio est oblige d'avouer a sa nouvelle epouse le stratageme qui lui a permis de mener sa conquete.
D'autant moins que le pays est en proie a une vague de contestation qui se repand comme un feu de brousse nourri par deux brandons, le chomage et les inegalites de maints ordres, alors que le gouvernement, tout en protestant de sa determination et de sa bonne volonte -et on le comprend-, est peu en etat d'y repondre autrement que par des mesurettes qui ressortissent plus au bricolage qu'a une vision claire et determinee qui rassure et desamorce l'impatience.
Dans les annees 1980, une rhetorique nationaliste et xenophobe se repand sur la scene politique en tant qu'alternative aux defaillances de la Federation communiste face aux differentes crises.
Ce n'est pas a la gloire des pays Sud-Americains que sont consacrees les Numeros Speciaux que le <<Simplicissimus>> repand dans les Deux-Ameriques a des centaines de milliers d'exemplaires [borrado con lapiz : numeros dont j 'ai l 'honneur de transmettre a Votre Excellence deux] exemplaires que l' on m' a fait remettre par la poste, [borrado con lapiz : ces jours derniers,] en les faisant accompagner de commentaires sur les termes desquels il vaut mieux ne pas s'appesantir.
Des 1845, le prenom du martyr se repand comme une trainee de poudre.
En balayant en dehors des heures chaudes et/ou de l'interieur vers l'exterieur, le froid se repand insidieusement dans la maison.
C'est-a-dire la presence spatiale et sociale qui se repand instantanement dans l'ensemble du paysage du Web en contaminant l'urbanisme a travers un ici et maintenant contextualise par le biais des smartphones et ses mecanismes de geolocalisation.
Deux tendances recurrentes viennent occuper le devant de la scene sur fond de violence consentie: un certain conformisme qui se repand assez vite au sein de l'institution encourage les discours convenus, favorise les preseances implicites et decourage les initiatives spontanees quand elles sont novatrices ou qu'elles s'eloignent de ce qui est attendu ; et, parallelement, une mise a l'index, silencieuse ou bruyante, a visee discriminatoire, conduit certains collegues sur la voie de l'exclusion, du repli, du decouragement, voire de la demission.
Alors que la nouvelle de la mort par empoisonnement de Britannicus se repand dans le palais, Agrippine affirme : << Je connais l'assassin.