siffle

siffle

(ˈsɪfəl)
vb (intr)
(Theatre) to whistle
[French: siffler, from Latin sībilāre]
References in periodicals archive ?
Il faut dire que contrairement a certains commentaires, l'arbitre Ethiopien a ete a la hauteur de son match tant il a ete correct et surtout courageux d'avoir siffle dans le chaudron du chateau rouge cette sentence a un moment crucial de la partie.
Au retour des vestiaires, l'arbitre ethiopien Bamlak Tessema siffle un penalty en faveur des Egyptiens, apres recours a la technique du VAR, transforme par Mahmoud Alaa (55e).
188), the composer observes: "Ce fut Au Voleur, un film de Ralph Habib, dans lequel il y avait un bon tango siffle par Francis Lemarque." (It was Au Voleur, a film by Ralph Habib, in which there was a good tango whistled by Francis Lemarque.) The tango opens the soundtrack album.
Le parcours existentiel de Bardamu ne propose rien, aucun horizon, aucune issue; tant et si bien que tout est englouti a la fin de Voyage: "le remorqueur a siffle [...] il appelait vers lui toutes les peniches du fleuve toutes, et la ville entiere, et le ciel et la campagne, et nous, tout qu'il emmenait, la Seine aussi, tout, qu'on n'en parle plus" (504).
As the narrator reveals, "La nuit, dans ma chambre d'hotel [...] le vent a siffle a travers les jointures des fenetres et de la porte [...] j'imagine le temps passe, j 'imagine Mary, disparue, je pense a sa voix qui chantait le blues, a sa jeunesse, a ma jeunesse" (13-14).
Pastor S, Cerus A, Parron T, Cebulska-Wasilewska A, Siffle C, Piperakis S, et al.