titubant

titubant

(ˈtɪtjʊbənt)
adj
staggering
Mentioned in ?
References in periodicals archive ?
Un soir, a la fin de la premiere semaine du laboratoire, Baliani commence a raconter Le avventure di Pinocchio au moyen de geste et d'un anglais titubant que les garcons peuvent comprendre tant bien que mal (le traducteur-mediateur arrivera seulement plus tard).
Malgre la pluie qui tombait drue, elle decida de faire le chemin a pied et, indifferente a l'eau qui ruisselait sur son visage, elle marcha aveuglement, titubant de temps a autre, jusqu'a ce qu'elle arriva chez elle, remerciant Dieu que les enfants fussent a l'ecole.
Une voiture patrouille est apparue quelques minutes plus tard, alors que l'individu en question a traverse la rue en titubant, ouvert la portiere d'une voiture, s'est assis a la place du conducteur et cherche la cie de contact dans ses vetements.
Ou bien si c'avait ete un jeu, c'est qu'il avait ete a son insu l'enjeu, ou plutot la toupie lancee dans le plateau, et qui avait en titubant, emportant dans son tourbillon l'embleme de la chance, Azzar, la petite fleur d'oranger marquee sur le cote que chacun desirait >> (207).
4, 17, 2: etsi apud limitem Latina iura ceciderunt, uerba non titubant.
Un soir apres plusieurs verres, Rimas a rassemble un peu de courage et s'est rendu en titubant a une reunion de priere de la congregation.
Ici encore, le rapport intertextuel est assure par les systemes << isomorphes >> des deux poemes : le monde est un cloaque (l'eclair batard et titubant du tout-a-legout); la voix du narrateur se distingue comme superieure au reste de l'humanite (ce je ne fait pas partie du << vieux betail humain >>), distinction qui cause la meme souffrance de la part du narrateur, et le meme desir de mettre fin a la souffrance, dans L'Azur par une lasse capitulation, dans Les Fenetres par la fuite, et dans Rien n'est jamais fini, par la mort.
Arnoux en titubant lui fait encore l'eloge de sa femme.
Une stratAa AaAaAeA@litiste, qui ne s'est pas avAaAaAeA@rAaAaAeA@e judicieuse pour leur dAaAaAeA@veloppement[ plus grand que], avait avancAaAaAeA@ un professionnel du secteur pour expliqu le dAaAaAeA@veloppement titubant de l'enseigne depuis son arrivAaAaAeA@e au Ma
D'ailleurs, par ce meme effet d'expansion isotopique, les mangeurs deviendront des buveurs, Moloch titubant parallelement << sous le poids de son ivresse >> (cf.
beaucoup plus grand que] Et s'eloignant comme une ombre dans la brume, il disparait dans la foule en titubant.
Quand soudain, sur le seuil de l'officine, je fus renversee violemment sous le poids d'un des deux jeunes energumenes, pousse par son congenere, aussi patibulaire et titubant que lui.